Posted on: mai 8, 2021 Posted by: Rédaction Comments: 0
Femme, Portrait, Modèle, Coiffure, Cheveux Bouclés

Au lieu d’utiliser des anti-inflammatoires du type ibuprofène ou du paracétamol, quelques compléments alimentaires et recettes de grand-mère sont efficaces et rapides.

Chaque mois, avec le retour des règles, un grand nombre de femmes connait des troubles et des douleurs plus ou moins gênants, parmi lesquels : maux de tête, spasmes abdominaux, douleurs ovariennes, irritation, troubles de l’humeur, gonflements mammaires, règles irrégulières, trop peu ou trop abondantes, pesanteur, fatigue….

Les douleurs des règles et les inflammatoires, ibuprofène ou paracétamol

Autant de troubles que de femmes… mais très souvent, pour essayer d’apaiser les douleurs liées aux règles, beaucoup ont tendance à recourir aux anti-inflammatoires de type ibuprofène, ou encore au paracétamol. Les anti-inflammatoires ont des effets secondaires non négligeables : estomac, reins et intestins notamment souffrent d’une prise régulière d’anti-inflammatoires.

Pourquoi ne pas tenter les remèdes naturels, sans effets secondaires ? Quelques modifications alimentaires et prises de compléments nutritionnels à base de plante peuvent nous aider à soulager efficacement et rapidement ces douleurs… sans inconvénient pour notre estomac, notre système sanguin ou nos reins !

Phythothérapie : passiflore, menthe poivrée pour soulager les troubles menstruels

  • la passiflore : fleur de la passion, ou “passiflora incarnata” de son nom latin, est une plante qui pousse en Europe ou en Amérique du Sud dans les lieux bénéficiant d’un ensoleillement optimal. La passiflore a des vertus antispasmodiques : prenez la donc en gélule si vous souffrez principalement de douleurs ovariennes et de spasmes, et aussi pour apaiser les irritations et les troubles de l’humeur souvent liées aux Troubles pré-menstruels.
  • la menthe poivrée (mentha piperata) est connue pour ses vertus thérapeutiques depuis l’Antiquité. Elle a également des vertus antispasmodiques et elle est recommandée pour soulager les maux de tête et les migraines, dans ce cas, respirez son huile essentielle ou appliquez-la en massages sur le ventre (dans le sens des aiguilles d’une montre, vous faciliterez de plus votre digestion !). De plus, la menthe poivrée est très stimulante : si vous vous sentez “à plat” et fatiguée pendant la période pré-menstruelle et pendant vos règles, pensez à la consommer en tisane, ou à en parsemer vos salades ou encore vos salades de fruits !

La sauge : remède souverain des douleurs de règles et pour soulager les irritations et troubles de l’humeur

La sauge, c’est le remède santé par excellence pour la santé féminine… La sauge a des vertus si nombreuses que les Anciens avaient reconnu en elle la “panacée” universelle pour les troubles féminins. L’étymologie de son nom vient d’ailleurs de ce mot latin qui signifie en même temps “santé ” et “salut” spirituel ! Ajoutez-la aussi à vos recettes, elle accompagne à merveille les viandes : agneau, porc, boeuf…

  • remède calmant et apaisant du système nerveux : la sauge calme et équilibre le système nerveux, en cas d’irritations, de troubles dépressifs clairement liés aux troubles pré-menstruels. En effet, la sauge a de nombreuses vertus régulatrices du système hormonal féminin.
  • règles insuffisantes, problèmes de peau et même troubles de la ménopause : la sauge est bien la plante féminine par excellence. Elle régule tous les troubles féminins : ajoutez-la à vos préparations culinaires, ou consommez-la en tisanes en cas de crises ou de douleurs.
  • migraines : la sauge est bien connue pour ses propriétés anti-migraine : préparez-la en infusion, une bonne poignée par litre d’eau, buvez au moins 3 ou 4 tasses de cette infusion par jour pour soulager vos migraines.

Basilic et armoire : réguler le cycle féminin, spasmes, migraines, angoisses en aromathérapie

Deux plantes “bonus” pour vos problèmes liés aux règles :

 

  • le basilic : son huile essentielle est très utile pour soulager les spasmes abdominaux. A utiliser en massage sur le ventre, en cas de crise. Ajoutez aussi du basilic frais à votre alimentation, surtout en périodes de règles !
  • l’armoise : à utiliser en infusions (une poignée à acheter en herboristerie dans un litre d’eau), en cas de règles irrégulières (une tasse pendant la semaine précédent les règles) ou en cas de règles douloureuses (trois tasses par jour de cette infusion pendant la période des règles). Attention toutefois : ne consommez pas d’armoise si vous êtes enceinte, son utilisation est déconseillée en ce cas.

Quand à la question du confort et de l’hygiène durant les règles, je vous conseille cette lecture pour en apprendre plus grâce à l’article de la marque de culotte menstruelle Loop

Pour en savoir plus :

Petit Larousse des plantes qui guérissent, Larousse 2006

Leave a Comment