Posted on: mai 10, 2022 Posted by: Rédaction Comments: 0

Emissions de télé, presse écrite, nombreux magasins dédiés à l’aménagement de l’habitat, la décoration de la maison a fait un bond dans le cœur des français. Littéralement passionnés, ils arpentent les allées des enseignes de bricolage et déco en long, en large et en travers, de façon à dénicher les idées qui leur permettront de réinventer leur intérieur.

Surfant sur cette vague prometteuse et rémunératrice, on a vu apparaître ces dernières années une nouvelle profession : celle de coach déco.

 

Mais qu’est ce qu’un coach déco ? On connaissait déjà les architectes d’intérieur et les décorateurs mais le coach déco, c’est encore une autre profession. Pour savoir lequel de ces trois professionnels il vous faudra contacter, sachez que cela dépendra des modifications que vous désirez faire chez vous.

 

L’architecte d’intérieur

Véritable métier au sens strict du terme, on devient architecte d’intérieur à l’issue d’une formation rigoureuse dispensée dans une poignée d’écoles reconnues par la Fédération nationale des syndicats d’architectes d’intérieur. A ne pas confondre non plus avec un architecte (tout court), l’architecte d’intérieur ne peut pas déposer de permis de construire. Autrement dit, il ne peut s’attaquer qu’à l’aménagement intérieur et pas au bâtiment proprement dit. Cependant, rien ne l’empêche d’abattre des cloisons ou de créer des ouvertures. Il peut aussi s’occuper du mobilier et des éléments de décoration mais ce n’est pas systématique. Les clauses du contrat seront de toute façon bien définies dès le départ.

Découvrir :  Traitement anti punaise de lit Paris

Avec lui, vous êtes protégés contre les mauvaises surprises car l’architecte d’intérieur est couvert par les assurances biennales et décennales qui vous garantissent la finalité des travaux.

 

Le décorateur d’intérieur

Pas d’école de décoration. Le décorateur d’intérieur a généralement suivi une formation pour pouvoir exercer le métier mais au départ, il est plutôt issu d’une école de beaux-arts. Comme l’architecte d’intérieur, le décorateur n’intervient que sur l’aménagement intérieur de la maison mais en cas de travaux, il n’est pas couvert par les assurances biennales et décennales. En général, son truc à lui, c’est plutôt la décoration proprement dite : changement d’un revêtement de sol, choix d’une nouvelle peinture pour les murs du salon mais aussi bien évidemment choix du mobilier et des éléments de décoration qui finiront d’embellir la pièce.

 

Le coach déco

A l’instar du décorateur d’intérieur, le coach déco n’est pas issu d’une école spécialisée pour exercer son métier. Mais plus gênant, il n’est pas nécessaire d’avoir suivi une formation en décoration pour se proclamer coach déco. C’est bien le problème, n’importe qui peut un jour décider de se reconvertir dans cette branche qui a le vent en poupe. D’où le risque pour les particuliers de tomber sur quelqu’un dont les compétences ne sont pas vraiment au top, voire pire, qui est un véritable escroc. Prudence donc si vous décidez d’avoir recours à un coach déco. Le bouche-à-oreille est l’une des meilleures méthodes pour avoir une idée des compétences du coach déco. Internet est aussi une piste à suivre : le site internet est la vitrine du coach ; vous pouvez y voir son travail et vous faire une première idée. D’autre part, devant cet engouement pour lé décoration et la multiplication des coachs déco, une Fédération des coachs déco a récemment été créée. Cette fédération dispense elle-même des formations afin d’arriver à une meilleure reconnaissance de la profession et de façon à offrir une garantie de qualité aux particuliers.

Leave a Comment