Vos chaussettes sont-elles vraiment haut de gamme ?

Vos chaussettes sont-elles vraiment haut de gamme ?

il est fréquent de trouver des chaussettes de marque, dont la qualité ne correspond pas véritablement aux prétentions de l’enseigne qui les offre pourtant à prix d’or.

Par conséquent, alors que monsieur tout le monde n’est en général pas un expert avertit de la chaussette, cet achat devient encore plus complexe car il n’est pas toujours facile de tirer le vrai du faux et surtout de faire immédiatement la différence entre une paire de chaussettes haut de gamme et une paire de qualité moyenne.

 

Notoriété ne rime pas toujours avec qualité

Vos chaussettes sont-elles vraiment haut de gamme ?
Vos chaussettes sont-elles vraiment haut de gamme ?

Ce fossé entre la notoriété d’une marque et la qualité réelle de ses tissus, est un constat connu de tous, certaines marques présentent de la qualité moyenne et la font passer grâce à leur notoriété, pour du haut de gamme. Dans bien des cas cependant les grandes marques proposent réellement des chaussettes haut de gamme, mais alors les prix pratiqués sont rébarbatifs.

C’est bien beau me direz-vous, mais comment faire concrètement la différence entre des chaussettes haut de gamme et des chaussettes d’une gamme inférieure ? C’est ce que nous allons tenter immédiatement d’expliquer en développant sur le choix des matières et la composition des tissus.

Regard sur la qualité réelle des matières

Vos chaussettes sont-elles vraiment haut de gamme ?
Vos chaussettes sont-elles vraiment haut de gamme ?

Il ne suffit pas qu’une chaussettes soit en coton pour en faire une chaussettes premium. Si vous vous intéressez à la production du coton dans le monde, vous savez que les pays producteurs sont nombreux et qu’il existe de très nombreuses variétés pour cette fibre naturelle.

Par conséquent l’origine du coton est un facteur déterminant mais la seule mention «en coton» ne nous apporte aucun élément concret sur la qualité du textile puisqu’un coton eurasien ne vaudra jamais la qualité naturelle d’un coton égyptien.

Cette réalité l’est aussi pour les autres fibres naturelles, et ce qui est donc vrai dans la production cotonnière l’est également dans la production lainière. La mention, chaussettes laine, aussi évidente soit-elle sur les étiquettes ne nous apporte pas plus de renseignements sur les qualités intrinsèques du textile. En revanche, la mention Mérinos elle est un gage de qualité supérieure. Cette laine est issue des tontes des ovins Mérinos, champions à l’échelle planétaire de la production lainière.

Zoom sur la composition des textiles

Vos chaussettes sont-elles vraiment haut de gamme ?
Vos chaussettes sont-elles vraiment haut de gamme ?

Dans l’industrie du textile il est souvent nécessaire, notamment pour des raison d’élasticité, d’associer aux fibres naturelles d’autres fibres plus techniques. C’est à ce niveau que certains en profitent pour réduire le coûts de fabrication et augmenter leurs marges au détriment de la qualité de vos chaussettes. C’est évidement aussi sur ce point que l’on détermine si des chaussettes sont véritablement haut de gamme ou non.

A ce niveau il faut vérifier deux points essentiels. Quelle(s) fibre(s) technique(s) à choisi le fabricant, et qu’elle est en pourcentage, sa présence dans le produit fini ?

Pour répondre à la première question, nous allons faire simple et concis. C’est la bataille entre la polyamide, un synthétique de piètre qualité contre l’élasthanne, plus couteux au niveau de la fabrication, mais bien plus qualitatif et garantissant une meilleure résistance des couleurs.

Pour finir, en ce qui concerne le pourcentage de fibres techniques dans la matière, il est évident que plus celui-ci est élevé, moins bonne est la qualité de vos chaussettes. Alors que de nombreuses marques dans leur gamme en coton, présentent des chaussettes 80 % coton, ce qu’il faut retenir est en réalité la proportion des matières techniques, soit 20 % ce qui réduit nettement la qualité de vos chaussettes.

 

Laisser un commentaire